No 85 – Vatican 2 (1962)

Concile Vatican 2
Source: https://commons.wikimedia.org/

 

Un concile qui ouvre des perspectives œcuméniques

Quand, en 1959,  le pape Jean XXIII annonce le Concile, il déclare que « l’unité de l’Église » en est une des motivations majeures. Cette annonce même du Concile Vatican II marque le début d’une nouvelle dimension dans la perspective œcuménique de l’Église catholique.

C’est pourquoi, une année avant le Concile, en 1961, des observateurs catholiques officiels avaient été envoyés pour la première fois à l’assemblée du Conseil œcuménique des Églises à New-Delhi. Et cela a créé les conditions de réciprocité permettant d’inviter le COE qui a pu alors à son tour envoyer des observateurs au Concile et ont été présents orthodoxes, anglicans et protestants.

Trois aspects importants aux yeux des protestants

1) Le décret sur l’œcuménisme a permis de changer profondément les relations entre les Églises. Ce décret marque l’entrée de l’Église catholique dans la dynamique œcuménique moderne.

Le décret sur l’œcuménisme a permis l’établissement du comité mixte entre l’Église catholique romaine et le Conseil œcuménique des Églises, et l’ouverture de dialogues officiels avec d’autres communions chrétiennes.

2) D’autre part, Vatican II a revalorisé la lecture de la Bible au sein de l’Eglise catholique et du coup provoqué un rapprochement avec les protestants

3) Enfin, la déclaration de Vatican II sur la liberté de conscience ou la liberté religieuse prend en considération la diversité du monde, élément cher à la pensée protestante.

Start typing and press Enter to search