No 23 – Menno Simons (1496-1561)

Portrait de Menno Simons, Christian Juncker
Source: https://commons.wikimedia.org/

 

Sa vie

Menno Simons, né en 1496 à Witmarsum (Pays-Bas) et mort le 31 janvier 1561, est un dirigeant religieux anabaptiste frison (Pays-Bas actuels). Ses adeptes donnèrent naissance au mouvement mennonite.

Menno Simons naît en 1496 à Witmarsum en Frise, dans les actuels Pays-Bas. Ses parents étaient probablement des fermiers, et Menno aurait reçu son éducation dans un monastère proche. Il avait quelques connaissances des Pères de l’Eglise, et connaissait le grec et le latin. En 1524 il est ordonné prêtre à Utrecht, et il devient vicaire à Pingjum (Frise). Il semble qu’il ait été influencé par les idées sacramentaires des premiers réformateurs hollandais et par sa lecture du Nouveau Testament aux alentours de 1526. À partir de là, il commence à émettre des doutes sur la présence réelle du Christ dans l’Eucharistie.

En 1531 il est nommé curé à Witmarsum. Lorsque les disciples de Melchior Hoffman (les Melchiorites) commencèrent à baptiser des adultes (anabaptisme) vers 1530-1531, Menno s’interroge et ne trouve pas de soutien biblique au baptême des enfants.

En avril 1535, plusieurs centaines d’anabaptistes, inspirés par des messagers venus de la cité de Münster, prennent le monastère d’Oldeklooster, en Frise. Après un court siège, la plupart sont tués ou faits prisonniers. Menno se sent responsable du désastre, et il écrit un pamphlet contre les dirigeants münsterites.

En 1544, la régente de Frise expulse les anabaptistes, mais tolère les mennonites. C’est la première fois que la dénomination « Mennonite » est employée. Ils se distinguent des autres religions en ce qu’ils sont des précurseurs, notamment en ce qui concerne le concept de laïcité : ils ne suivent personne ; aussi le terme « mennonitisme » ne convient-il pas exactement.

Menno Simons meurt en janvier 1561.

Les mennonites

En Suisse, les anabaptistes sont chassés de Zürich et se dispersent dans le canton de Berne et l’Allemagne du Sud, s’installant particulièrement dans les montagnes de l’Oberland et dans l’Emmental, avant de diffuser leur idées le long de la vallée du Rhin[2]. Ce sont surtout les anabaptistes de la vallée du Rhin qui prendront le nom de mennonites.

En 1693, Jakob Amman, un des principaux leaders de l’anabaptisme, en divergence théologique avec la branche suisse des mennonites, fonde le mouvement amish à Sainte-Marie-aux-Mines.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Menno_Simons – https://fr.wikipedia.org/wiki/Mennonitisme

Start typing and press Enter to search