No 19 – Le Plus (1531)

Qu’est-ce que le « Plus » ?

Les baillages communs étaient régis conjointement par Fribourg (catholique) et Berne (protestant).

Suite aux difficultés rencontrées à Orbe et Grandson (voir 18), les deux cantons se mettent d’accord pour organiser des votations populaires déterminant la religion du baillage. Cette votation s’appelait le Plus.

Le premier Plus fut organisé à Fiez en juin 1531. Les chefs de famille sont invités à voter. Les réformés l’emportèrent.

En 1533 c’est au tour d’Yvonand d’abolir la messe.

On change les règles

A partir de 1538, les règles du Plus changent : lorsque l’issue de la votation donne un avantage aux partisans de la messe, les bernois peuvent faire revoter à tout moment, en signalant la chose aux fribourgeois qui doivent envoyer des représentants.

C’est ainsi que tout à tour Provence, Oulens, Orbe, Grandson, Montagny, Saint-Maurice, Mex, Goumoëns, Penthéréaz et Poliez-Pittet votent en faveur de la Réforme jusqu’en 1619. Seules 3 paroisses du district d’Echallens restent catholiques.

Source de l’article: Michel Campiche : « La Réforme en Pays de Vaud » L’Aire 1985; Henri Vuilleumier : « Histoire de l’Eglise Réformée du Pays de Vaud sous le régime bernois » Tome premier, Ed de la Concorde 1927

Start typing and press Enter to search