No 66 – Ecole de la Source (1859)

Ecole de la Source
Collection Cèdres

Une réaction libriste à Saint-Loup

L’Ecole de garde-malades de la Source est créée en 1859 par Madame Valérie de Gasparin-Boissier. Madame de Gasparin est une libriste convaincue, fermement opposée à l’œuvre des diaconnesses de Saint-Loup. Elle réfute l’image de la femme véhiculée par l’idéal des diaconnesses, qu’elle considère trop marquée par l’esprit de sacrifice et de renoncement. Elle milite pour la compétence professionnelle, liée à la dimension chrétienne du soutien aux malades.

Pour marquer cette identité, l’Ecole prend le nom en 1891 d’Ecole normale évangélique des garde-malades.

D’autres initiatives libristes

Parallèlement à l’initiative de Madame de Gasparin, les milieux libristes et réveillés vaudois fondent l’hôpital du Samaritain à Vevey (1858), l’infirmerie de Rolle (1861), et l’Hospice de l’enfance, premier du genre en Suisse.

Source de l’article: Jean-Pierre Bastan, « La fracture religieuse vaudoise 1847-1966. Labor et Fides, 2016

Start typing and press Enter to search