No 18 – (1531) – Iconoclasme à Orbe et Grandson

Une scène d’iconoclasme à Zurich en 1524
Dessin d’Heinrich Thomann (1544-1618) dans: Heinrich Bullinger, Reformationschronik, 1564 (manuscrit) ZB Zürich, Ms. B 316, f. 134ro
Source: http://wp.unil.ch/viret2011/wp-content/blogs.dir/198/files/images/culte_images.jpg

 

Au 16ème siècle, Orbe et Grandson étaient des baillages communs de Fribourg et de Berne. Des conflits entre partisans de la Réforme et catholiques éclatent à Orbe au printemps 1531. A la demande des habitants, des délégués des 2 cantons viennent se rendre compte sur place de ce qu’il en est. Guillaume Farel (voir 12) fait partie de la délégation bernoise. Aussitôt sur place, il tente de prendre la parole, et se fait rabrouer par le bailli fribourgeois, puis par des femmes en colère contre lui. Farel insiste et finit par obtenir l’autorisation de prêcher. Son premier sermon a lieu le samedi 22 avril devant 3 auditeurs !

Sur ordre de Berne, les urbigènes se voient contraints d’assister aux sermons de Farel. Parmi eux, Pierre Viret, natif d’Orbe. (voir 26).

Destruction des autels

Deux croix en pierre sont détruites, les autels des églises de la ville sont abattus début juillet.

Du côté de Grandson

En août c’est l’église des cordeliers de Grandson qui est saccagée par Farel et ses acolytes, puis celles d’Onnens et de Champagne.

Les tensions prennent fin le 30 janvier 1532, suite à une ordonnance des baillis fribourgeois et bernois déterminant les lieux et horaires des messes et des cultes dans leurs baillages, et généralisant la pratique du « plus » (voir 19).

Source de l’article: Michel Campiche : « La Réforme en Pays de Vaud » L’Aire 1985

Start typing and press Enter to search