No 8 – Excommunication de Luther (env. 1521)

Luther brûle la bulle papale et le droit canon, Lithographie, vers 1827 de Wilhelm von Löwenstern
Source: commons.wikimedia.org

 

Tentative d’apaisement…

Après l’échec des premiers débats entre des représentants de l’Eglise catholique romaine et Martin Luther (voir 7), le pape Léon X décide d’adopter une attitude plus conciliante : il nomme Karl von Miltitz nonce apostolique et le charge de remettre à Frédéric le Sage, dont Luther est le sujet, la Rose d’or qu’il convoite depuis trois ans. Il espère ainsi le convaincre de faire cesser les attaques de Luther contre la pratique des indulgences. Les 5 et 6 janvier 1519, Miltitz rencontre Luther. Il obtient de sa part l’engagement de ne plus s’exprimer sur la question des indulgences et promet de son côté d’imposer le silence à ses adversaires.

… et rupture

Cependant, en juillet 1519, lors d’une controverse avec Johann Eck, qui sera l’organisateur de la Contre-Réforme dans l’Empire (voir 32), Luther met en cause l’infaillibilité des conciles. En juin 1520, Rome publie la bulle Exsurge Domine le menaçant d’excommunication, tandis que ses livres sont brûlés. Luther réagit en brûlant, le 10 décembre, à la fois la bulle papale et le droit canonique. L’excommunication, désormais inévitable, est prononcée le 3 janvier 1521.

Sources: https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin-Lutherhttp:/www.museeprotestant.org/notice/martin-luther-1483-1546/

 

Start typing and press Enter to search