No 94 – Eglise à Venir (1er juillet 2000)

logo Eglise à Venir
Source: EERV

 

L’Etat diminue son engagement financier

Initié par l’annonce de restrictions budgétaires décidées par le canton de Vaud, Eglise à Venir est un processus qui a profondément transformé l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud.

Les changements

La plupart des paroisses ont vu leur périmètre s’agrandir et leur nom changer. Elles ont été regroupées en régions présidées par des conseils régionaux aux pouvoirs bien plus étendus que les conseils d’arrondissement auxquels ils ont succédé.

Différents types de ministères ont été définis : ministère paroissial, ministère de service communautaire (coordination, enfance, jeunesse, pastorale d’EMS, pastorale de la rue, etc…) et ministère d’aumônerie (présence de l’Eglise dans des institutions : hôpital, prison, écoles, etc…).

Les résistances

Conçu comme un processus de rationalisation et de modernisation de l’appareil ecclésiastique, Eglise à Venir s’est heurté à des résistances venant pour la plupart des paroisses supportant mal de se voir imposer des changements qu’elles n’avaient pas souhaités. Eglise à Venir fut suivi quelques années plus tard d’un nouveau régime minceur infligé par l’Etat à l’EERV qui ne modifia que très peu le modèle mis alors en place.

Source de l’article: Christian Vez

 

Start typing and press Enter to search