No 30 – l’Académie de Lausanne (1537)

L’ancienne académie de Lausanne
Source: https://commons.wikimedia.org/

Sa création

L’Académie de Lausanne a été créée en 1537 par «Leurs Excellences» de Berne et reçoit pour mission la formation des nouveaux pasteurs du Pays de Vaud récemment annexés. Théodore de Bèze en sera recteur de 1552 à 1558 et l’Académie de Lausanne est alors la seule école de théologie protestante de langue française, elle jouit d’une grande notoriété. Pierre Viret y enseignera le grec, l’hébreu et la théologie jusqu’en 1556.

Son évolution

Au fil des siècles, l’Académie ouvrira ses portes à des matières telle que le droit, les mathématiques, la médecine, les sciences naturelles tout en poursuivant son enseignement en théologie. Elle prendra une importance certaine lorsqu’en 1621, un mandat souverain de «Leurs Excellences de Berne» reconnaît à l’Académie le droit de former les théologiens mais aussi de consacrer les pasteurs de l’Eglise réformée. Une prérogative qu’elle exercera alors pendant près de 200 ans. Au XVIIIe siècle, l’Académie de Lausanne est constituée de sept chaires dont quatre sont liées à la théologie. En 1741, des professeurs de dogmatique et de polémique, d’hébreu et de catéchèse, de grec et de morale forment encore les pasteurs de l’Eglise réformée.
Toutefois, l’Académie subit d’importants changements au entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle. Après l’indépendance vaudoise de 1798, le statut de la théologie se verra diminuer au profit d’autres disciplines.

(Suite voir 63)

Source: https://unil.ch/ftsr/fr/home/menuinst/la-factulte/historique.html

 

Start typing and press Enter to search